Close
Protection de l'enfance
mains solidarité
Inclusion sociale
Insertion par le logement

NOTRE HISTOIRE

Pendant la 2ème guerre mondiale, Madame Marguerite-Marie MICHELIN fut déportée au camp de concentration de RAVENSBRÜCK (7 juillet 1944 – 17 mai 1945). Les nazis reprochaient au couple Jean MICHELIN des faits de résistance.

RAVENSBRÜCK fut le seul camp de concentration réservé aux femmes.

132 000 femmes et enfants y furent enfermés. On estime que 92 000 d’entre eux y furent assassinés ou moururent d’épuisement ou de faim (1 300 par mois !).

Sortie de cet enfer où elle a fait l’expérience, comme condition de survie, de l’entraide entre femmes aux origines et aux histoires fort différentes, elle a le souci de venir en aide aux personnes en difficulté pour qu’elles trouvent, le moment venu, « une main tendue, une présence affectueuse, une possibilité de travail pour ne pas avoir à connaître l’abandon et le mépris ».

Nous avons décidé, à l’occasion du soixantième anniversaire de la création de l’ANEF, de reproduire le discours qu’avait prononcé Madame Marguerite-Marie MICHELIN pour le dixième anniversaire.

C'est une filiation indubitable qui nous invite à nous souvenir du passé pour mieux comprendre le présent et construire l'avenir.

Au-delà du fait que ce texte est une page d’histoire, il traduit aussi les difficultés que traverse toute organisation pour durer dans le temps, et Madame MICHELIN de dire déjà que lorsqu’on a la tentation de tout casser, c’est aux filles qu’il faut penser « C’est pour elle qu’ est faite l’A.N.E.F. C’est pour elles que nous devons travailler dans un esprit réel d’ Entraide à sortir de cette crise, et à continuer le travail entrepris ».

Et si le mot « entraide » est écrit d’une façon qui peut paraître désuète, il n’en reste pas moins, pour nous, la marche à suivre, à poursuivre…

N’écrivait-elle pas :

« Il y a un mot sur lequel je voudrais attirer votre attention, c’est le mot entraide qui n’est pas par hasard dans le nom de l’A.N.E.F. : l’ entraide cela existe très fort dans une famille unie. A l’ A.N.E.F., l’ entraide que vous donnez à vos filles, celle qu’elles vous apportent à leur tour, (vous savez bien qu’ elles vous aident) ; l’ entraide entre les Equipières et les Permanentes, entre les Comités et les Permanentes, l’ entraide d’une section à une autre section. Cela va loin…Pensez-y souvent ».

10 associations
Dans toute la France
850 salariés

La Fédération ANEF

      Nos associations adhérentes
  • AEF 93/94
  • ALIS – Trait d’union
  • ANEF Cantal
  • ANEF FERRER Loire atlantique
  • ANEF Loire
       Nos associations adhérentes